Cyberdépendance - Les Mauriciens accros aux sites sociaux

Follow us: Facebook  Twitter YouTube


Cyberdépendance - Les Mauriciens accros aux sites sociaux

Télécharger le Texte Complet 

 Version en ligne 

Assadullah Durbarry, directeur du groupe ATech :

« Un moyen de communication plus facile et plus rapide ».


Selon l’informaticien, le réseautage social est un moyen de communication entre les amis, proches et autres. Graduellement, il est devenu tendance chez les entreprises qui l’utilisent pour communiquer ou pour procéder à leur marketing. La
première vague de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, MySpace, sont devenus très populaires aujourd’hui. De plus, ils ont connu certaines évolutions, le réseautage social sur mobile. « Les internautes partagent facilement et rapidement leurs intérêts, leurs activités, leurs points de vue, et autres. Les réseaux sociaux disposent des facilités comme le chat, la messagerie, l’e-mail, le vidéo call, le partage de fichiers, de photos, etc. De plus, les internautes ont la possibilité de jouer sur les réseaux sociaux », nous explique Assadullah Durbarry.


Ce dernier poursuit que les réseaux sociaux permettent aux gens de communiquer plus facilement et plus rapidement, comme saluer quelqu’un ou souhaiter joyeux anniversaire sur le profil, au lieu d’utiliser le téléphone qui coûte plus cher. De plus, les sites sociaux ont permis aux internautes de retrouver des amis perdus de vue, d’enfance, entre autres.


Cependant, si les réseaux sociaux ont plusieurs avantages, ils comptent aussi de nombreux désavantages. « Les sites sociaux provoquent le harcèlement en ligne, la cyber intimidation, la fuite d’informations, le manque de confidentialité, entre autres. Sinon, les informations personnelles affichées sur le site pourraient être utilisées pour attaquer l’intégrité d’une personne et salir sa réputation. Autre risque est la modification du contenu ou le piratage et la falsification des profils », indique notre interlocuteur. Par ailleurs, plusieurs personnes utilisent les réseaux sociaux pour porter atteinte à la réputation des autres. Pour ce qui est des entreprises, les concurrents parviennent facilement à suivre de près l’évolution d’une entreprise et note des points pour s’attaquer à elle. Sinon, Assadullah Durbarry fait ressortir que le réseautage social a un avenir brillant. « Les sites sociaux sont maintenant disponibles sur les téléphones portables. Donc, une personne peut accéder à son profil peu importe l’endroit où il se trouve. À l’avenir, les recrutements seront possibles à travers les sites sociaux, car un candidat affiche tous ses détails sur son profil. L’échange ouvert d’information peut même conduire à un impact positif au niveau global », conclut Assadullah Durbarry.

  Interview parue dans l'hebdomadaire "Star"

du semaine de 15 au 21 Janvier 2012, Page 16.
Travel Turne Tranzito